Imprimer cette page

Présentation

L'AILg a été fondée en 1847. Ses buts : servir ses membres, maintenir le contact entre les promotions successives d'ingénieurs et développer les activités scientifiques et techniques; l'information; l'emploi des jeunes diplômés; les actions sociales et culturelle.
L'AILg compte actuellement quelques 2.500 membres. Ils se répartissent dans 10 sections - 6 dans les régions de Liège, Bruxelles, Anvers, Charleroi, Mons, Namur et 3 à l'étranger: Grand-duché de Luxembourg, France et Canada et une section "Jeunes". Toutes sont représentées au Conseil d'administration.
L'Association est membre de la FABI qui regroupe toutes les associations francophones d'ingénieurs civils et agronomes. Son équivalent en Flandre est la K. VIV.

L'AILg et les jeunes

C'est une Association qui prolonge et qui approfondit ce qui a été fait à l'Université de Liège. Elle est au service des ingénieurs diplômés de l'Université de Liège, et est par excellence la passerelle de liaison entre les étudiants ingénieurs, les ingénieurs, l’Université de Liège et les entreprises. Dans ce contexte, elle organise chaque année deux colloques, (voir page Evénements) au Sart-Tilman dans les Amphithéâtres de l’Europe.

Dès votre 1ère année d'études, l'AILg est à votre disposition pour vous parler du métier d'ingénieur. Elle peut également vous aider à choisir votre orientation. Pendant les 4ème et 5ème année, l'AILg vous permet de rentrer en contact avec des entreprises travaillant dans votre spécialité pour vous aider dans la recherche d'un sujet de travail de fin d'études ou d'un stage en entreprise. Lors de la proclamation des résultats de 1ère session, 12 voire 16 nouveaux ingénieurs recevront "le Prix des Meilleurs Travaux de Fin d'Etudes" et en 2ème session sera récompensé le meilleur travail de fin d'étude pour un étudiant "ERASMUS".
Pour les ingénieurs en règle de cotisation, l'Association peut les aider à trouver un emploi et leur donner des informations sur la rémunération de départ préconisée par la FABI (Fédération Royale d'Associations Belges d'Ingénieurs Civils et Agronomes) dont ils sont automatiquement membres.

Précisons que grâce à l’action menée par la FABI, les ingénieurs Universitaires garderont leur titre d’ingénieur civil lors de l’application du décret de réforme des études d’ingénieur (la réforme de Bologne)


Page précédente: Accueil
Page suivante: Aperçu et historique