Imprimer cette page

Prix AILg

UNIVERSITE DE LIEGE - INSTITUT DE MATHEMATIQUE

Monsieur Raymond Propson, Président général AILg, ouvre la cérémonie de remise des Prix AILg 2014.

Il rappelle que cette séance, co-présidée par Monsieur Robert Charlier, Doyen de la FSA, a été jumelée à l’accueil des ingénieurs qui ont reçu un prix de l’AILg pour la qualité de leur travail de fin d’études.

Il accueille l’assemblée d’environ 60 personnes, les lauréats, leurs familles et amis.

Après avoir rappelé les buts et actions de l’AILg, il passe la parole aux secrétaires du comité scientifique, Messieurs G. Heyen et V. Tusset, pour la proclamation des Prix et Médaille.

Ils ouvrent la séance par le :

PRIX SCIENTIFIQUE AUX JEUNES 2014.

Ce prix est destiné à un Ingénieur AILg ayant moins de dix ans de sortie, auteur de travaux de haute qualité dans le domaine des Sciences de l’Ingénieur ; les domaines primés cette année sont : Chimie-Métallurgie-Physique, Mécanique, Productique, Automation, Aérospatiale et secteurs apparentés.

Monsieur Julien de Wit est le 19ème lauréat du prix scientifique AILg.

Julien de Wit, né en 1988, est Master ingénieur civil en aérospatiale de l’ULg, Ingénieur en Systèmes spatiaux et Dynamique des fluides à SUPAERO, diplômé en astrophysique, planétologie et sciences spatiales de SUPAERO-ISAE (Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace), Docteur en Sciences Planétaires du Massachusetts Institute of Technology.

Au cours d’un exposé intitulé “Habitability of Exoplanets: what we can learn in the next 10 years”, Monsieur Julien de Witt a présenté d’une manière claire et attrayante son thème de recherche : la détection de planètes lointaines, similaires à la terre et offrant un environnement susceptible d’accueillir la vie (température modérée, présence d’eau, …)

PRIX FONDATION Marcel LINSMAN

Ce Prix, institué en mémoire du Professeur Marcel Linsman, est attribué tous les trois ans aux fins d’encourager la recherche dans le domaine de l’ingénierie biomédicale, en mettant en évidence des travaux se situant aux confins des neurosciences et des techniques de l’informatique.

Le Professeur Steven Laureys est le 10ème lauréat de ce prix.

Steven Laureys est professeur de clinique au service de neurologie du CHU de Liège, et il dirige le Coma Science Group au Centre de Recherche du Cyclotron de l’ULg. Diplômé docteur en médecine (VUB, 1993), il est également docteur en sciences biomédicales (ULg, 2000) et actuellement Maître de Recherche auprès du Fonds National de la Recherche Scientifique.

Au cours d’un exposé intitulé « Un si brillant cerveau - Les états limites de conscience » le docteur Laureys a entraîné son auditoire dans les recherches sur le fonctionnement cérébral des patients qui survivent à une atteinte sévère du cerveau mais restent en coma, en état de conscience minimale ou en syndrome d’enfermement.

Médaille d’Or AILg du MERITE SCIENTIFIQUE Gustave TRASENSTER

Louis Trasenster (1816-1887), professeur à l'Université de Liège fonde en 1847 l'Association des Ingénieurs sortis de l'Ecole de Liège, qu'il préside pendant près de quarante ans. Son deuxième fils, Gustave (1855-1931) enseignera les sciences appliquées à l'Université de Liège et sera aussi le directeur général de la Société anonyme d'Ougrée-Marihaye.

En leur mémoire, la Médaille d’Or AILg du MERITE SCIENTIFIQUE consacre tous les deux ans les mérites exceptionnels d’un savant ou d’un inventeur, dont les travaux sont du domaine des sciences pures ou appliquées, enseignées à la Faculté des Sciences appliquées de l’ULg.

Umberto Baraldi est le 78ème lauréat de la médaille Gustave Trasenster.

Diplômé en 1976 ingénieur civil de notre université, il a conduit toute sa carrière dans le même Centre de recherches.

Jeune ingénieur civil en électromécanique, il est entré en CRIF en août 1976 ; il en a gravi tous les échelons, pour devenir Directeur Sirris Wallonie en 2012 et Directeur Technologique Sirris en 2013.

Umberto Baraldi est aussi administrateur dans différentes institutions qui participent à l’innovation industrielle en Wallonie.

Dans l’impossibilité de citer tous les domaines techniques et scientifiques investigués durant cette carrière, nous mettrons en exergue le développement de nouveaux domaines d’activités tels que la création, dès 1990, de l’unité de prototypage rapide, devenue le département des technologies additives, et toutes les diversifications vers les activités de technologies innovantes de mise en œuvre des matériaux (Thixomoulage, Mim, …).

Au cours d’un exposé intitulé « Tu seras ingénieur mon fils », Umberto Baraldi a tenu son auditoire en haleine en nous faisant revivre sa carrière. Il a vivement remercié l’Université pour la formation qu’il a reçue et l’AILg pour cette distinction.

A l’occasion de la mise à l’honneur par l’AILg de plusieurs anciens diplômés, Robert Charlier, doyen de la FSA, s’adresse à l’auditoire. Il rappelle que l’ULg s’apprête à fêter ses 200 ans, et que l’Ecole des Mines, née voici 190 ans, est devenue en 1890 la Faculté Technique, puis en 1938 la Faculté des Sciences Appliquées.

La FSA a regroupé toutes les forces au Sart Tilman il y a15 ans, et y a été rejointe voici quelques mois par l’AILg.

La FSA a pour objectif de former des ingénieurs civils et des informaticiens et de mener des recherches dans un large domaine des sciences. Au cours des décennies, les domaines d’application ont évolué avec les besoins de la société. Cela se traduit notamment par les thèmes du biomédical, de l’environnement, de l’architecture ou de l’urbanisme, choisis aujourd’hui par bon nombre des masters.

Le doyen rappelle que les études mettent les sciences au service de la société, de l’humanité : les sciences appliquées, ce sont les Sciences pour l’Homme ! Il importe aussi de rappeller que les études d’ingénieur sont les études supérieures qui, toutes catégories confondues, se réussissent le mieux, ce qui ne signifient pas qu’elles soient faciles, elles restent exigeantes ! Le taux de réussite est de 70% à l’examen d’admission, de 60% en 1er bac, 75 % en 2ème bac, et près de 90% de la 3ème à la 5ème année.

Après avoir remercié le doyen et les trois lauréats pour la qualité de leurs interventions et les chaudes marques de reconnaissance adressées à l’AILg, V. Tusset a invité l’auditoire a partager le verre de l’amitié, ce qui a permis aux participants de poursuivre d’intéressantes discussions avec les lauréats.

G. Heyen - V.Tusset
Secrétaires du Comité Scientifique de l’AILg.